Couchsurfing
Culture,  Développement personnel,  Famille,  Générale,  Organisation,  Voyages

Nouvelle expérience: Le Couchsurfing

En ce début d’année 2019, on s’était dit qu’il fallait que l’on sorte de notre zone de confort. Qu’est-ce qu’une zone de confort vous allez me dire? C’est un environnement familier, dans lequel on a toutes nos petites habitudes de la vie quotidienne, nos proches, notre travail, nos cercles d’amis, nos centres d’intérêt. On appelle ceci une zone de confort car c’est familier, on a du mal à en sortir: que l’on vive bien ou mal peu importe, on est pas dans l’inconnu donc c’est confortable. Personnellement, ma zone de confort était beaucoup trop restreinte et cela finissait par me tirer vers le bas. C’était la boucle infernale, on sait qu’on a besoin de plus mais on ne fait rien car on a peur de l’inconnu.

C’est alors que tous les deux, mon mari et moi, on s’est dit 2019 sera une année d’évolution et de grands changements. Alors un soir en surfant sur le web, j’ai relu un article que j’avais lu il y a environ deux ans sur le couchsurfing. Et je me suis dit, “Bingo! C’est ce qu’il nous faut!”. Alors je lui en ai parlé , en lui proposant directement un couchsurfing pas très loin de la maison à Fontainebleau…lol En y repensant, je n’y ai pas été de main morte! Il savait que ça pouvait être une bonne expérience mais il était malgré tout un peu réticent, il lui fallait un petit peu plus de temps pour digérer l’information.

Le Couchsurfing, c’est quoi?

Tout d’abord, il faut savoir que c’est un mouvement qui a commencé il y a plus de 20 ans et qui s’est beaucoup développé grâce à Internet. Des gens ouvrent leur porte pour accueillir des voyageurs de passage près de chez eux pour une courte durée en général. On les appelle des hôtes. A la base les hôtes prêtaient un petit bout de canapé pour une nuit ou deux, d’où le terme de Couch= canapé/sofa surfing= glisser sur une vague= on ne s’attarde pas longtemps et les vagues sont toutes différentes à l’image de tous les voyageurs que l’on peut rencontrer. Et c’est ça qui est intéressant dans cette expérience. De plus, il n’y a aucune contrepartie financière.

C’est parti!

Alors, le lendemain, j’ai relancé la machine en lui proposant de regarder le profil de la dame que j’avais sélectionné pour aller un weekend à Fontainebleau. Je lui ai dit qu’elle avait pas mal de points communs avec nous: intérêt pour le développement personnel (y compris la process communication), elle vivait seule, elle avait des enfants (grands) et on allait avoir une chambre privative. Puis j’ai énoncé tous les supers plans qu’il y avait vers Fontainebleau: la rivière, les forêts, découvrir un nouvel environnement. Il était déjà convaincu depuis longtemps, même bien avant que je lui suggère tout ceci. Il fallait juste qu’il se laisse emporter par son cœur et qu’il fasse taire sa réflexion. Finalement, nous avons fait notre première demande pour le weekend suivant.

Par la suite, on a reçu une réponse assez rapidement d’une femme très amicale, qui n’était malheureusement pas disponible à la date souhaitée mais qui pouvait volontiers nous accueillir le mois suivant, en mai. Le feeling est tout de suite passé à travers l’échange de simples messages sur le site, nous avons réservé la date: le samedi 11 mai 2019 c’était officiel , l’aventure Couchsurfing démarrait. J’ai ressenti à ce moment une sensation étrange, j’étais excitée de savoir qu’on allait faire quelque chose de nouveau en famille et j’étais trop pressée que cela arrive!

Pourquoi attendre?

Néanmoins, il était déjà tard, donc je suis partie me coucher avec toute l’excitation de ce nouveau challenge. Le lendemain matin, je me suis dit, pourquoi attendre le mois prochain (mai)? Je me suis donc mise à réfléchir aux vacances scolaires qui arrivaient à grands pas (2 semaines après). Je me suis dit sur le moment que ça serait super cool d’aller voir ma belle sœur qui habite à Mulhouse et de passer un weekend avec elle en Couchsurfing! Bingo!! Nouveau plan en action!! Mulhouse serait donc une étape mais pas la destination finale 🙂 Je me suis mise à rechercher sur Google Maps quel coin sympa on pourrait aller visiter près de Mulhouse. Et j’ai trouvé: nous allons visiter la Suisse!! On ira à Zurich!! Le mode visualisation était déjà enclenché je nous y voyait déjà!! Après plusieurs demandes à Mulhouse pour une nuit et à Zurich, nous avons trouvé un couple suisse qui voulait bien nous accueillir chez eux pour 3 jours 🙂

Jour J

Donc pour la faire courte tout s’est bien goupillé et 2 semaines après, nous étions en voiture direction Mulhouse. On y a fait un arrêt pour voir ma belle sœur qui, finalement, ne pouvait pas nous accompagner dans cette aventure. Nous avions décider de ne pas prendre l’autoroute pour pleinement profiter de notre aventure sur la route et faire plusieurs arrêts autre que dans des stations essence d’autoroute. C’est ainsi que nous avons été au plus proche des Éoliennes à la demande des enfants, que l’on a trouvé un super beau lac avec une petite plage artificielle dans un décor à couper le souffle, très verdoyant, très naturel. On a même tous trempé nos pieds tranquillement dans l’eau et les enfants ont profité du sable également. Il faisait beau, chaud et nous prenions le temps de vivre et de profiter de chaque seconde en famille. A Mulhouse, on a fait un arrêt pour aller jouer dans un parc où les enfants ont pu pleinement profiter de leur tata!! Il était déjà plus de 19h lorsque nous sommes repartis en direction de Zurich.

LA rencontre

Nouveau pays, nouvelle monnaie, nouvelles routes, frontière, vignette…. Bref!! l’excitation était à son max!!! Arrivés à Zurich, Cynthia, notre hôte est venue nous chercher sur un parking en ville, avec sa voiture afin de nous montrer le chemin. Il était 21h30. Arrivés chez eux, on découvrit un bel appartement et une grande chambre très cosy, avec du mobilier en bois de palette et pleins de coussins douillets. On fit la connaissance d’Andy également, le compagnon de Cynthia. Ce fût une merveilleuse rencontre avec nos hôtes!!! Des échanges timides mais chaleureux, d’autant que les enfants permettent de se rapprocher car ils sont contents, ils font des câlins, posent des questions sur le cochon d’inde et de fil en aiguille, c’est une évidence: on est au bon endroit au bon moment!

L’expérimentation

On a passé 3 jours intenses à découvrir Zurich et ses alentours. De plus, nous avons même pu nous tremper dans le lac de Zurich. Par ailleurs, on a pu aussi profiter des vues splendides sur les montagnes et découvrir un pays très propre. Nous avons eu la chance de faire des pic-nic ici et là, d’aller en forêt, à la campagne… C’était vraiment sympa! Le dernier soir on a passer la soirée avec Cynthia, j’avais acheté de quoi faire le repas. Cuisiner est pour moi un moyen de partager et d’exprimer ma gratitude. Nous avons donc passé une bonne soirée tous ensemble. Nous avons discuté comme si on se connaissait depuis toujours tout en apprenant à se connaître. C’était tout ce qu’on attendait du Couchsurfing: des découvertes, des échanges, la rencontre de nouvelles personnes très intéressantes. Nous souhaitions apprendre le partage aux enfants puis à se débrouiller dans un pays où on ne connaît pas la langue etc. Bilan donc très positif vous vous en doutez…

Et après?

Depuis, nous ne nous sommes pas arrêtés sur notre lancée! On est partis à Fontainebleau chez Anne, très accueillante elle aussi et une expérience formidable également. Mais nous avons également accueilli près d’une dizaine de personnes chez nous. Une artiste tatoueuse très sympathique, deux environnementalistes venus pour une conférence TEDX qui nous ont appris le Compost, Une famille indienne (4 personnes) et un passionné de Parkour brésilien qui sillonne l’Europe pour sa passion. Et pour le mois d’août on repartira quelques jours sur les routes de France dans de nouvelles aventures chez de nouveaux hôtes 🙂

Affaire à suivre… 🙂

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *