Développement personnel,  Sport

La marche pour changer de vie: objectif santé

Effectivement je me suis lancée un défi en tout début de mois. Le défi est celui de marcher TOUS LES JOURS. L’objectif étant de faire minimum 10000 pas par jour. Cependant je ne me ferme pas et j’écoute mon corps et mes envies. Si les muscles sont très tendus car j’ai couru la veille, alors je vais à mon rythme le lendemain matin, je me contente de ce qui m’est possible de réaliser à l’instant T. Sans pression, sans culpabilité. Par exemple aujourd’hui j’ai beaucoup bossé et du coup je n’ai fait que 2 kilomètres mais c’est pas grave.

Il vaut mieux faire 2 pas que rien du tout

En effet, j’ai une approche beaucoup plus bienveillante avec moi-même et ainsi je n’abandonne pas mon objectif premier qui est de marcher TOUS les jours! Je n’éprouve aucun besoin de culpabiliser ou de stresser par peur de ne pas avoir de résultats car quoiqu’il arrive je marche. Et je préfère sortir pour faire même faire que 1,5km que rien du tout. Avant, je me serai persuadée que ça ne valait pas le coup et j’aurai lâcher l’affaire. Désormais, changement d’état d’esprit. Il vaut mieux faire 2 pas que de ne rien faire du tout. C’est pourquoi peu importe l’heure ou ce que j’ai à faire dans ma journée, je respecte le défi de marcher tous les jours.

La clé de la persévérance

Pour être sûre de tenir dans le temps avec cet objectif, je le place en priorité dans ma journée. Quand tout le monde dort encore, je me réveille et je ne pense à rien d’autre que de me faire du bien en marchant. Auparavant, j’aurai réfléchi au petit dej des enfants, je me serai dit “non je peux pas y aller car j’ai pas fait le ménage ou la vaisselle de la veille ou encore les petits vont se réveiller je veux être là…”

Finalement, quand j’ai pris la décision de me prendre en main, je me suis dit ok mais on lâche rien cette fois-ci. Tu passes avant tout le reste pour rester focus sur ton objectif.

Bon plan même en cas d’imprévus

Et les matins où je ne me suis pas réveiller à temps avant le réveil des enfants par exemple? Pas grave, j’ai fait autrement. Je les ai impliqué à ma routine. Hop, deux fois nous sommes partis pique-niquer au parc situé à 3km aller et 3 km retour. Trois autres fois ils sont simplement venus tous les deux pour partager ce moment là avec moi. Je pense que c’est une bonne chose car ils me voient agir pour ma santé et mon bien-être. J’espère sincèrement que cela les inspirera une fois adulte pour toujours prendre soin d’eux. Et ils ont eu aussi 2 sorties avec moi chacun tout seul, donc un vrai moment de partage qu’à deux sans le grand frère ou la petite sœur. C’est plutôt cool car c’est pas toujours évident de leur trouver des temps rien qu’à eux, même si on essaye au maximum de leur en accorder.

Motives-toi, ça vaut le coup!

A travers cette publication je souhaites te motiver aussi à te bouger. Après un mois de pratique, je peux sincèrement dire que je sens la différence sur mon mental. Les jours où je ne commencent pas par ça, cela me manque énormément. Et personnellement je me sens plus focus quand j’y vais le matin sans penser à rien, qu’en fin de journée. En effet, en fin de journée on a le stress accumulé et parfois il nous reste beaucoup de chose à faire pour être dans le bon timing. Pour faire manger les enfants pas trop tard par exemple ou les coucher à une heure décente. Perso, je suis moins libre dans ma tête. Le matin, je suis ko au réveil mais je ne me laisse VRAIMENT pas le temps de réfléchir. Puis dès que je commence, c’est parti. Je me sens bien. Puis en prime, point non négligeable, je me fais plaisir avec des levers de soleil et de jolis paysages. Hautes vibrations garanties!

la marche santé
crédit photo: Elodie LDKN

Je ne peux que t’encourager à essayer, le jeu en vaut largement la chandelle. Si tu n’es pas très marche mais que tu veux essayer autre chose, libre à toi. L’essentiel c’est de se bouger 🙂

Le sport et les hormones

Pour être sûre que tu vas te motiver, j’ai encore quelques arguments pour étayer ma propre expérience. C’est scientifiquement prouvé: lorsque tu marches ou que tu cours sur un moment prolongé (30 minutes), tu sécrètes les hormones du bonheur. La dopamine et la sérotonine. Elles te libèrent du stress oxydatif et te donnent cette sensation de plénitude. C’est bon pour le moral, et c’est bon pour ta santé! Que demander de plus…

Alors tu es convaincu? Tu essayes quand? Laisses moi un petit com en dessous 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *